Edito

Les 26 et 27 novembre derniers, Paris a accueilli pour la troisième année consécutive, le colloque international consacré à la gouvernance des métropoles qui a réuni une centaine de chercheurs du monde entier, des élus de la métropole parisienne ainsi que des acteurs économiques, réunis sous la présidence d’un comité scientifique, constitué de membres du LATTS et du CEE-Sciences Po.

Depuis 2011, sous l'aurorité du comité scientifique, l’APUR, le syndicat mixte Paris Métropole et bien sûr l’ensemble des intervenants français et étrangers ont nourri la réflexion sur la métropole. Ce cycle annuel est ainsi devenu au fil des ans un moment important du débat métropolitain pour l’agglomération parisienne.

La dernière édition de ce cycle de 3 colloques, s'est tenue fin 2013, pendant l’examen en deuxième lecture du projet de loi qui fait naître la Métropole du Grand Paris, avant sa promulgation le 28 janvier 2014. En conclusion du premier séminaire, le constat était fait qu’« aujourd’hui, l’agglomération parisienne fait face aux défis d’une métropole du 21ème siècle, mais compose encore, comme la plupart des métropoles mondiales, avec des outils de gouvernement du 20ème siècle et des limites administratives du 19ème siècle ». Cette analyse est en passe d’être démentie. Pour la première fois depuis 40 ans, le régime par défaut de la métropole parisienne va être ébranlé. Maintenant que la loi organisant la création d’une « métropole de Paris » est devenue réalité, ce mouvement est maintenant irréversible.

Un grand pas est désormais franchi, mais nous n’en avons pas fini avec notre construction métropolitaine, loin de là.. C’est donc autour des innovations, du lien avec les citoyens et de la fabrique de l’identité métropolitaine, que les débats de ce séminaire se sont tenus, préparant les grands chantiers que nous avons devant nous.

Pierre MANSAT, Adjoint au Maire de Paris en charge de Paris Métropole et des relations avec les collectivités d’Ile-de-France

Naissance de la métropole du Grand Paris

Pari tenu ! Le Conseil constitutionnel a annoncé jeudi 28 janvier 2014 avoir validé la loi créant la métropole du Grand Paris et une dizaine d'autres métropoles en France, dont Marseille et Lyon

La Métropole du Grand Paris est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) à statut particulier. Disposant de ressources financières propres, elle est un outil de péréquation financière et de solidarité entre communes. Elle a pour vocation d'a méliorer le cadre de vie des habitants, de réduire les inégalités territoriales et de développer un modèle urbain, social et économique durable.

Son périmètre comprend Paris et les 123 communes des 3 départements de petite couronne, soit 6,7 millions d'habitants. Les communes limitrophes auront également la faculté d'adhérer à la métropole

  La métropole du Grand Paris

 

L'APUR présente son ATLAS du Grand Paris 2013

Grâce à des centaines de cartes, l'APUR a pu dresser une série de portraits multiples, afin de mieux permettre à chacun d'appréhender la réalité complexe de notre territoire mosaïque.

  null

Pourquoi représenter la métropole ?

Pour Pierre Mansat, adjoint au Maire de Paris en charge de Paris Métropole et des coopérations avec les collectivités d'Île-de-France, il s'agit de « donner à voir les conditions métropolitaines avec la volonté de mettre des images sur une réalité vécue, dépassant les catégories obsolètes, centre et périphérie, thématiques majeures et mineures, objectivité et subjectivité. »

Retrouver l'éditorial de Pierre Mansat en intégralité en cliquant ici.

Pour avoir plus d'informations et commander l'ATLAS du Grand Paris 2013 rendez-vous sur le site de l'APUR  !

Innovations & fabrique de l'identité métropolitaine

 La vidéo de présentation du colloque 2013

 

 Suivre Lettre d'information

Inscription à la lettre d'information